Paul Guichard est une figure du poker français depuis 2010, sa bonne humeur et son talent aux tables lui ont permis d’être à la fois apprécié et craint. Après s’être fait discret l’année dernière, Paul a fait un début 2017 fracassant avec 5 tables finales en seulement 3 mois !

Rencontre avec le phénomène classé parmi les 100 meilleurs joueurs français qui cumule près d’1 million $ de gain !

 

Bonjour Paul et bravo pour ta victoire au UDSO High Roller Cannes, peux-tu nous raconter les principales étapes du tournoi ?

Salut ! Merci beaucoup ça fait plaisir de renouer avec la victoire! Ce tournoi était très drôle dans le sens où j’ai bust à 10min de la fin des re-entry avec AA contre AK pré-flop ! Et il ne me restait plus d’argent dans les poches pour re-entry! J’ai couru demander de l’argent à quelqu’un et j’ai trouvé Cyprien Berger sur le chemin qui m’a sauvé! Ça s’est joué à pas grand chose! Je me suis donc ré-inscrit et j’ai pu finir le day avec 40bb. Le lendemain ne fut pas une partie de plaisir non plus puisqu’à la bulle je possédais 10bb suite à un gros coup perdu inévitablement. Puis j’ai trouvé KK et ATs qui m’ont permis de revenir dans l’average et aborder la table finale sereinement. Le heads up contre ce grec que je ne connaissais pas fût intense. Je regrette juste de ne pas avoir eu de trophée pour le coup !

 

A quoi t’es tu dédié pendant que tu t’es absenté des tables de poker ?

Pendant mon absence je me suis dédié au online (sans grand succès), à aider mes parents dans leur commerce qui a pas mal évolué  (tabac-snack-glacier) ça n’a pas été facile de travailler pour moi qui n’avais jamais rien fait d’autre que du poker! Et puis j’ai passé beaucoup de temps avec mon ex-fiancée avec qui c’est terminé maintenant. Je n’ai donc plus d’attache, je vis en Italie avec Clément Thumy, et bien de retour sur le circuit !

 

 

Depuis le début de l’année 2017, tu as enchainé les victoires à un rythme effréné : 5 places payées et 5 fois dans le top 5 ! As tu fait évoluer ton jeu ou trouvé une recette miracle ?

Il est évident que j’ai eu un run indécent pour obtenir de tels résultats en si peu de temps, mais ça faisait si longtemps que je n’avais pas joué en live que j’avais soif de victoire! Le poker m’avait manqué, je suis coaché par Clem et il a toujours été la clé de ma réussite, depuis mes 18 ans.

 

Es tu de retour sur le circuit européen et international ?

J’ai prévu d’aller à Vegas pour la première fois de la vie cette année, et d’y passer un bon bout de temps, pour espérer chanter la Marseillaise devant mes amis! Pour le circuit Européen je n’ai encore rien prévu.

 

Tu es maintenant second au leaderboard Unibet DeepStack Open et une autre place payée sur un UDSO cette année t’assurerait d’être dans les 8 payés, les habitués du circuit doivent-ils craindre de te voir revenir sur d’autres étapes et prendre la tête du classement ? 

Oui bien évidemment je compte même gagner ce leaderboard!